Salut à vous qui passez par ici !

Absente de ce blog depuis plus d'un an pour cause de boulot bouffeur d'énergie(s), me voilà à nouveau sur ce média que j'ai bien failli fermer à plusieurs reprises... Mais bon, même si j'ai dû faire face à certaines difficultés ces deux dernières années, force est de constater que malgré tout, des choses très positives se sont mises en place, petit à petit mais avec force et rigueur.

A ce jour, je suis à nouveau à la recherche d'un job et malgré mes bientôt 56 ans cela ne m'effraye nullement, parce que finalement l'âge c'est avant tout un état d'esprit... il y aurait beaucoup à dire mais ce n'est pas le propos du jour.

***************

Pour l'instant, parlons peinture ! je me suis découvert une passion pour l'acrylique alors qu'il y a encore quelques mois je pensais me remettre à l'aquarelle. Et c'est Mamour qui a initié l'idée en me proposant de peindre un tableau assez grand pour l'accrocher dans notre salon lumineux au-dessus du canap'. Mais avant de se lancer sur une toile grand format, faut bien faire quelques recherches et surtout tester peinture, matières, outils...

Voici donc l'étude du jour (essai n° 5), en deux étapes sur format papier toilé A3, recherche de couleurs :

Peindre... un fond au pinceau large

Peindre un fond au pinceau large

Peindre au couteau et savoir s'arrêter... à temps !

Peindre au couteau... et savoir s'arrêter à temps !

 

Bilan de cette étude : fond trop fort, va falloir diluer (beaucoup) ce qui va demander la préparation d'une couleur de base à mélanger sur toile avec du blanc directement au pinceau. Voir aussi les "terminaisons" des coups de couteau, il y a comme une couille blanche au milieu en bas... MDR !

C'est abstrait, tout se fait à l'instinct, au ressenti et ça, j'adore !